Les histoires droles


Page suivante

 

 

Cinq juifs ont successivement marqué l'histoire de l'humanité en décrétant la règle universelle qui régit le monde. D'abord
Moise " tout est loi "
Puis Jésus " tout est amour "
Puis Marx " tout est argent "
Puis Freud " tout est sexe "
Et enfin Einstein " tout est relatif..."

 

Un touriste américain demande à un israélien de Jérusalem:
- Où est donc cet endroit, vous savez, celui où on va pour pleurer, et où on écrit ses désirs sur un petit bout de papier?
L'israélien répond:
- Vous voulez parler du percepteur? C'est par là!



Einstein se trouve à un cocktail, un jeune homme vient l'aborder.
Einstein demande :
- Quel est ton QI ?  - 250.
Alors, Einstein lui parle de la relativité, des trous noirs...
Un peu plus tard, une autre personne vient l'aborder. Einstein demande :
- Quel est ton QI ? - 150.
Alors, Einstein lui parle du droit international, des problèmes éthiques dus aux manipulations génétiques....
Un peu plus tard, une troisième personne vient l'aborder :
- Quel est ton QI ? - 100.
Alors, Einstein lui parle du gouvernement, des prêts hypothécaires, du prix de l'essence...
Un peu plus tard, une autre personne vient l'aborder. Einstein demande :
- Quel est ton QI ? - 50.
Alors, Einstein lui parle de Loft Story, Star Academy, l'Ile de la Tentation....
En fin de soirée, une dernière personne vient l'aborder. Einstein demande :
- Quel est ton QI ? - 10.
Alors Einstein lui demande :
- Et L'équipe de France, ça va ?

 


Un vaisseau spatial débarque sur terre. De son bord descend un extraterrestre qui entame la conversation avec Gaston LEDOU, un terrien qui passait par là :
- Bonjour, amis humains (adopter une voix caverneuse et synthétique). nous sommes venu en amis, pour découvrir votre planète. Nous arrivons de l'astéroïde B612 de la galaxie n° 542. Nos intentions sont pacifiques.
- Bienvenue sur terre amis extraterrestres, dit Gaston Ledou, ch'uis rud'ment content de vous voir. quand je vais raconter ça aux potes, y voudront jamais me croire. Faudra que vous me donniez une photo de vous, dédicacée en plus. Ouah ça, quand y vous verront ..... À propos, tout le monde chez vous possède ces deux nez au milieu de la figure ?
- Absolument, ami terrien, nous avons un sens olfactif particulièrement développé grâce à ça.
- Ouah, super!!! Et alors pourquoi 3 mains avec 7 doigts dans chaque main ?
- Parce qu'ainsi, nous sommes plus adroits et plus habiles. Nous pouvons effectuer plusieurs choses en même temps, beaucoup plus rapidement que vous.
- Pas bête, l'idée !!! Oui, mais, chez vous, l'or doit être vachement facile à trouver : vous avez un grosse chevalière en or à chaque doigt (soit 21, en tout). Ou alors, vous devez être quelqu'un d'important chez vous . Tout le monde possède autant de bijoux sur lui ?
- Non, ami terrien,...... seulement les Juifs.


 

Pour la première fois de sa vie, Marcel l'agriculteur peut partir en vacances. Il s'en fut voir Salomon, son meilleur ami, et lui tient à peu près ce langage :
- Écoute Salomon, c'est la première fois de ma vie que je peux partir en vacances. Pour les vaches, je les ai confiées à Martin. Mais j'ai encore un truc précieux et j'ai pas confiance dans les banques. Si je te le confie, tu me promets d'y veiller comme la prunelle de tes yeux ?
- Pas de problème Marcel, mais c'est quoi ?
- C'est ce petit coffret. Et il tend à Salomon un petit coffret, de la taille d'une boîte à cigares.
- Tu peux partir tranquille, et passe de bonnes vacances !
Mais le Salomon, en cette période de sa vie, il crève de faim. Au bout d'une semaine, il ouvre le coffret et là, oh surprise ! c'est un Christ en or massif de bonne taille. Salomon se dit que c'est vraiment trop con de mourir de faim à coté d'un Christ en or massif. Il sort son canif, découpe un petit copeau, va le vendre au bijoutier et s'achète à manger pour la semaine.
Au bout d'une semaine, il a toujours aussi faim. N'y tenant plus, il découpe un autre copeau à un autre endroit, va le vendre, et s'achète à manger.
Et le Marcel rentre de vacances. Il file chez le Salomon lui demander son coffret.
- Tu n'as pas perdu mon coffret, Salomon?
- Non Marcel, le voila. Marcel ouvre le coffret, regarde le christ et dit, mi surpris, mi étonné:
- Il a pas maigri ?
- Écoute Marcel, tu m'as demandé de le garder, pas de le nourrir.

 


Chlomo et David marchent ensemble tranquillement dans une rue de Paris, quand ils voient deux non juifs avancer dans leur direction. Chlomo, dit David, « on ferait mieux de s'éloigner, ils sont deux et nous sommes seuls! »

 


Salomon et Sarah deux vieux juifs sont couchés dans leur lit. Soudain Salomon réveille sa femme:
- Dis moi Sarah ? Quand nous vivions en Pologne et que les paysans du village voisin ont fait un pogrom et brûlé notre maison, tu étais avec moi?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? En 42 à Paris lors de la rafle ou les nazis nous on capturé, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? Dans le camp, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? Quand on s'est échappés du camp, tu étais avec moi?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? Quand les Allemands nous ont rattrapés après trois jours de marche dans la neige, tu étais avec moi ?
- Mais oui Salomon j'étais avec toi.
- Dis moi Sarah ? tu me porterais pas un peu la poisse ?

 


Un père et une mère juifs sont sur un bateau avec leur fils. Soudain, le fils tombe à l'eau et coule à pic.
Les parents:
"Mon D.ieu, mon D.ieu, rendez-nous notre enfant !!!"
Miracle, le rejeton ressort de l'eau et réussit à remonter sur la barque.
Le père: "Merci mon Dieu pour ta miséricorde..."
La mère: "Dis-donc, Dieu. Le petit, il avait pas une casquette quand il est tombé ?"

 


Un petit juif, Maurice, a été inscrit par ses parents dans une école catholique. Un jour, le professeur s'adresse aux enfants :
- Vous allez me dire quel est le personnage historique le plus important au monde, et je donnerai à la meilleure réponse le billet de 100 € que voila. Je vous écoute.
Patrick : - Le personnage le plus important c'est De Gaulle parce qu'il a résisté aux Allemands.
- Bien c'est une bonne réponse.
Manon : - C'est Jeanne d'Arc parce qu'elle a sauvé la France.
- C'est aussi une bonne réponse.
Maurice : - Je pense que le personnage le plus important c'est Jésus Christ parce qu'il a changé la face du monde.
- Eh bien, je pense que nous venons d'avoir la meilleure réponse et je remet à Maurice la somme de 100 € pour sa réponse.
À la récréation, Maurice confie aux perdants :
- Moi franchement, je pense que c'est Moïse mais bizzness is bizzness.

 


David et Moché ne se sont pas vus depuis des années. Ils se retrouvent à la terrasse d'un café et discutent de ce qui leur est arrivé depuis leur dernière rencontre. Finalement, Moché invite David à venir dîner chez lui un de ces soirs:
- J'ai une femme et trois enfants, et ils seront très contents de te voir!
- C'est d'accord. Dis-moi, où est-ce que tu habites alors?
- Tiens, je t'ai écrit l'adresse sur ce petit bout de papier. Tu verras, il y a plein de places pour se garer. Une fois devant la porte de l'immeuble, ouvre la avec un bon coup de pied, va jusqu'à la porte de l'ascenseur et appuie sur le bouton avec ton coude pour l'appeler. Une fois dedans, appuie sur le 6ème bouton, toujours avec ton coude. Au 6ème étage, tu verras mon nom sur la deuxième porte à droite. Alors presse le bouton de la sonnette avec ton coude et on t'ouvrira!
- Très bien... Mais dis-moi, qu'est-ce que c'est que cette histoire, d'ouvrir les portes d'un grand coup de pied, et d'appuyer sur les boutons avec le coude?
- Ben, tu ne vas quand même pas venir les mains vides...

 


C'est deux mouches qui ont passe tout l'été a s'amuser ensemble, et la bise venant, elles décident de se séparer et d'aller passer l'hiver quelque part au chaud, et de se retrouver au printemps. La mouche n'étant pas migratrice, c'est connu, la première se met en quête d'une étable chauffée dans les environs et passe l'hiver dans le coin d'une poutre. Le printemps arrivant, elle sort de son trou et volette gaiement jusqu'au point de rendez-vous et elle attend sa compagne. Le printemps passe, toujours personne.
"Bah, elle est un peu frileuse et attend l'été", se dit-elle.
L'été passe, toujours personne.
"Bah, elle a un peu de retard, elle a du folâtrer dans les environs", se dit-elle.
L'automne passe, il commence a faire froid.
Alors la première mouche se dit que l'autre est morte ou a été mangée, et elle se prépare a retourner dans sa cachette pour l'hiver. C'est alors qu'elle voit arriver l'autre mouche, les ailes froissées, volant difficilement, haletant, qui tant bien que mal finit par se poser à côté d'elle et s'écroule.
"Eh, ça va pas ? Qu'est-ce qui t'arrive ?"
"Ah, ah, (respiration suffocante), c'est horrible, voilà, j'ai passé l'hiver dans le porte-monnaie d'un juif, et il vient juste de le rouvrir !"

 


Dans un tout petit village très croyant, la caserne des pompiers vient de prendre possession d'un nouveau camion.
Pour ne pas vexer aucun représentant des religions représentées dans la bourgade, le maire décide d'inviter le pasteur, le curé et le rabbin à la cérémonie de remise des clefs. À la fin de la fête, le pasteur arrive et lit simplement quelques versets de la Bible. Ensuite, le curé va se mettre devant le camion fait quelques prières en latin, puis balance sur le camion quelques gouttes d'eau bénite. Et pour finir, le rabbin passe à l'arrière du camion, sort une scie à métaux de sous sa cape... et retire 30 centimètres du tuyau d'échappement.

 


Définition d’un génie : c’est un étudiant plutôt moyen mais doté d’une mère juive.

 


Un soir à Bruxelles, place Debroukère, un affrontement entre flamands et wallons dégénère en véritable bataille rangée. Des cars de police arrivent, le bourgmestre sort furieux et crie dans un porte-voix :
- A présent ça suffit : séparez-vous ! Les flamands à ma droite, les wallons à ma gauche, et je ne veux plus en voir un seul qui bouge !
A ce moment-là on voit le rabbin sortir de la schule, suivi de ses ouailles, et il demande :
- Et nous, Monsieur le bourgmestre, nous, les vrais belges, on se met où ?

 


Un prêtre, un pasteur et un rabbin débattent de cette importante question de bio-éthique: à quel moment peut -on considérer que la vie commence ?
- La vie commence dès la conception, répond le prêtre
- La vie commence quand le foetus est viable répond le pasteur
- La vie commence quand l'enfant est parti de chez ses parents, (si possible avec ses diplômes) répond le rabbin.

 


Un touriste américain demande à un israélien de Jérusalem. « Ou est donc cet endroit, vous savez, celui où on va pour pleurer, et où on écrit ses désirs sur un  petit  bout de papier ? » . L’israélien répond « Vous voulez parler du percepteur? C’est par là ».

 


Qu’y-a-t-il marqué à côté du siège du conducteur d’ un bus israélien ? « Il vaut mieux être en retard dans ce monde, qu’en avance dans l’autre ».

 


Qu’est ce qui permet de reconnaître une mère juive « fusionnelle »? C’est celle qui, quand tu te lèves au milieu de la nuit pour aller aux toilettes, a refait ton lit avant que tu reviennes.

 


Un homme va a la synagogue le jour de Yom Kippour. La scène offerte à son regard le déconcerte : un officiant, au milieu de la salle, dit tout haut des prières. Dans les travées, personne n'écoute, tout le monde bavarde. Le visiteur demande a un fidèle : " Excusez-moi, mais qui est cet homme, là, au milieu de la synagogue, et que fait-il ? " Le fidèle : " C'est le ministre-officiant. Il est en train de dire les piyyutim. " Le visiteur : " C'est quoi, les piyyutim ? ". Le fidèle : " Les piyyutim, ce sont des prières supplémentaires ". Le visiteur : " Mais a quoi ça sert ? ". Le fidèle : " Ça sert a faire en sorte que le jour de Kippour, jour sacré entre tous, les gens ne restent pas a rien faire et a bavarder bêtement entre eux ". ( Michel Gurfinkiel, 1998. )

 


Quelle est la différence entre la rue des Rosiers et le Canal de Suez?
- Dans la rue des rosiers, les juifs sont des deux côtés.

 


A quoi reconnaît-on une mère juive abusive ??
La nuit, si tu te lèves pour aller pisser,
quand tu reviens te coucher, ton lit il est déjà fait !