Souccoth: Le saviez vous


 

Pourquoi la fête de Souccoth est-elle célébrée ?

Souccoth, la fête des Cabanes (ou Tentes ou des Tabernacles, pour certains), est une grande fête dans le calendrier juif. Elle est observée le quinzième jour de Tichri, deux semaines après Roch-Hachana, et d'habitude elle tombe tard en Septembre ou en Octobre.
Quoique Souccoth soit à l'origine une fête agricole, comme Pâque (Pessa'h) et Chavou'oth , la Bible lui attribue une signification en déclarant son but : "Vous demeurerez dans des cabanes (à toit ou voûte de feuillage) pendant sept jours afin que vos générations futures sachent que j'ai fait habiter les Enfants d'Israël dans des cabanes quand je les ai fait sortir d'Egypte, Je suis l'Eternel votre D... ".
Les Souccoth (cabanes) que les juifs construisent aujourd'hui sont des moyens de souvenance de ce séjour de quarante ans dans le désert sur le chemin de la Terre promise.

Pourquoi le loulav est-il agité dans diverses directions durant la récitation du Hallel ?

Souccoth tombe en automne. Elle marque le début de la saison pluvieuse et , au temps de Temple, les fermiers s'inquiétaient et espéraient avoir suffisamment de chutes de pluie pour irriguer leurs champs. Le rituel d'agitation (des quatre espèces) était une façon de supplier D... de le bénir avec de la pluie. Afin d'indiquer que la présence de D... est partout, le loulav est agité chaque fois à trois reprises en direction de l'est, du nord, de l'ouest et du sud, puis vers le haut en direction du ciel, et vers le bas en direction de la terre.

Pourquoi le étrog (cédrat) est-il considéré comme le plus important des quatre symboles utilisés à Souccoth ?

Contrairement aux trois autres symboles, le étrog a aussi bien un bon parfum qu’un bon goût. La branche de palmier ou palme (loulav), en provenance de l’arbre du même nom, porte un fruit délicieux, mais n’a pas de parfum. La branche de myrte exhale un arôme, mais elle ne porte pas de fruits comestibles. Le saule n’a pas de parfum et il ne porte pas de fruits. Lorsque la bénédiction sur les quatre espèces est récitée, le étrog, à cause de sa distinction, est tenu séparément dans la main gauche, alors que le loulav est lié avec les myrtes et les saules (en un bouquet appelé agouda) et il est tenu dans la main droite.

*******

Les deux premières nuits de Souccoth, il est obligatoire de manger dans la Souccah, au moins un morceau de pain de la dimension d’une olive, même si nous n’avons pas faim du tout ou s’il pleut à verse.

A chaque repas pris dans la Souccah, à la suite de l’action de grâce, il faut dire la prière Léchev Bassoucah. Si nous restons dans la Souccah d’un repas à l’autre, il n’est pas nécessaire de répéter cette bénédiction.

 

Pourquoi la fête de Souccoth est-elle célébrée ?

Souccoth, la fête des Cabanes (ou Tentes ou des Tabernacles, pour certains), est une grande fête dans le calendrier juif. Elle est observée le quinzième jour de Tichri, deux semaines après Roch-Hachana, et d'habitude

*********

Les Juifs lisent la Torah tous les lundis et jeudis matin , en plus des Samedis et jours de fête. Cette tradition remonte  dans l’ancien temps ou les juifs qui étaient agriculteurs ou bergers vivaient éloignés les uns des autres et ces deux jours correspondaient à ceux du marché ; ils apportaient  alors leurs marchandises à vendre à Jérusalem ou dans les grandes villes d’Israël et quand ils avaient fini, ils se rassemblaient pour écouter la lecture de la Torah. Aujourd’hui cette tradition est restée.

A Simhat Torah, chacun doit être appelé pour la lecture de la Torah. Mêmes les jeunes garçons âgés de moins de treize ans sont appelés sous la direction d’un adulte.